En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite uniquement Fermer En savoir plus

Votre portefeuille ETF

Commencez par définir vos objectifs d'investissement en fonction de votre profil, de votre situation financière, et de votre aversion au risque. Ensuite, constituez un portefeuille d'actifs qui soit le reflet de vos objectifs.

Votre portefeuille peut être composé d'actifs peu risqués, par exemple des ETF monétaires et/ou obligataires, et d'actifs plus risqués, comme que les actions.

En général, les investisseurs avec une perspective long terme considèrent une approche plus agressive en investissant principalement sur les actions. A l'inverse, les investisseurs qui, dans quelques années auront besoin de leur argent, préfèreront s'en tenir à des ETF moins risqués comme les obligations de pays non-émergents.

Gardez en mémoire qu'investir dans une part d'ETF n'est pas un pari sur la valeur que donne le marché à un simple indice. Il s'agit d'une participation dans les dizaines ou centaines d'entreprises de l'indice sous-jacent.

Ainsi le succès d'un investissement dans les ETF peut venir d'une analyse value, qui devance le marché, où l'accent est mis sur les fondamentaux des entreprises de l'indice à long terme, mais aussi par exemple, sur une analyse Momentum, qui suit le marché et où l'accent est mis sur le suivi de tendances, à long terme également.

Un bon moyen de commence à tester votre portefeuille de manière passive est de simuler gratuitement son comportement sur une longue période, avec les cotations passées.

De nombreux sites web offrent cette fonction gratuitement, par exemple ETF360.

Ces outils vous permettent de voir la répartition des actifs de votre portefeuille et vous montrera comment aurait évolué votre investissement depuis 10 ans ou plus ainsi que la volatilité (risque).

Cela permet de juger de la « robustesse » de votre portefeuille, et éventuellement de le modifier

Les ETF vous donnent accès à des classes d'actifs alternatives comme les matières premières et les devises. Ces secteurs qui étaient auparavant accessibles exclusivement aux investisseurs institutionnels et autres particuliers fortunés, peuvent permettre de diversifier votre portefeuille au-delà du trio classique obligation/action/or.

La plupart des investisseurs souhaitent cependant que ces catégories d'actifs ne représentent qu'une petite proportion de leurs actifs, mais leur présence dans un portefeuille peut être utile car ils peuvent être décorrélés des rendements des autres grandes classes d'actif.

Ainsi tester la corrélation des actifs de votre portefeuille est un exercice qui permet de juger de la « robustesse » de votre portefeuille, à travers sa diversification.